Home » Charte de l’éthique sportive

Charte de l’éthique sportive

Notre club soutient la campagne de la Communauté française et a souscrit au principe de la charte de l’éthique sportive.

De manière générale, le sport est aujourd’hui soumis à un certain nombre de contraintes liées à son environnement social, économique voire politique. Des logiques purement mercantiles ou commerciales sont de plus en plus fréquentes.

Il n’en demeure pas moins que le sport est porteur de valeurs et, à ce titre, il doit être préservé de la corruption, de la tricherie, du dopage et de la violence.

Une grande majorité des sportifs s’adonnent à leur sport favori en prônant les valeurs essentielles que sont le fair-play, le respect de soi et de l’autre, le respect de l’arbitrage, le refus de tout produit dopant, l’acceptation des différences, la solidarité et l’esprit d’équipe.

L’éthique sportive se vit d’abord comme une affaire personnelle, la conduite de chacun relevant de sa conscience individuelle.

Nous espérons par le biais de cette campagne de promotion de l’éthique sportive, préciser et renforcer les valeurs et les normes fondamentales du sport.

Nous invitons tous nos adhérents à découvrir cette campagne, à travers ce site www.cfwb.be, et à adhérer en ligne à la charte éthique.

Faire preuve d’esprit sportif, c’est :

• Respecter les règlements et ne jamais chercher à les enfreindre.

• Respecter l’autre comme soi-même et s’interdire toute forme de discrimination sur base du sexe, de la race, de la nationalité ou de l’origine, de l’orientation sexuelle, de l’origine sociale, de l’opinion politique, du handicap ou de la religion.

• Respecter les arbitres, accepter leurs décisions, sans jamais mettre en doute leur intégrité.

• Respecter le matériel mis à disposition.

• Éviter l’animosité et les agressions dans ses actes, ses paroles ou ses écrits.

• Rester digne dans la victoire comme dans la défaite, en acceptant la victoire avec modestie, ne pas chercher à ridiculiser l’adversaire.

• Savoir reconnaître la supériorité de l’adversaire.

• Refuser de gagner par des moyens illégaux ou par la tricherie, ne pas user d’artifices pour obtenir un succès, respecter l’adage “un esprit sain dans un corps sain”.

• La générosité, l’abnégation, la compréhension mutuelle, l’humilité même, sont aussi vertueuses que la volonté de vaincre. Le sport doit être considéré comme l’école de la solidarité et de la maîtrise de soi.