Home » Charte contre le racisme

Charte contre le racisme

A l’initiative du Ministre Kir de la COCOF en charge du sport, et en collaboration avec l’URBSFA et le Centre pour l’Egalité des Chances et pour la lutte contre le Racisme, une attention particulière a été accordée à la problématique du racisme et de la discrimination dans le football bruxellois.

Les différents acteurs ont rédigé une charte qui édicte les différents principes de tolérance et de bonne conduite à respecter dans les enceintes sportives, afin que des événements regrettables conclus par des propos antisémites et racistes ne surviennent plus jamais.

Cette initiative est parrainée par de grandes personnalités du monde du football belge qui sont des exemples pour les supporters, entraîneurs, arbitres et joueurs: Aimé Anthuenis, Paul Van Himst, Guy Goethals et Vincent Kompany.

Tous les acteurs du sport en général sont concernés par la lutte contre toute forme de discrimination. Les joueurs, les entraîneurs, les responsables de clubs, les supporters, les parents ont un rôle d’exemple à assumer auprès de la jeunesse.

L’URBSFA vise à rendre le football accessible à tous. Nous espérons que les clubs n’hésiteront pas à afficher et mettre en pratique cette Charte.

Les Clubs de football reconnaissent le rôle important que joue le sport dans le rassemblement de personnes de différentes cultures, origines et sensibilités.
Les clubs constituent de formidables vecteurs de citoyenneté. C’est pourquoi, dans le cadre de leurs missions éducatives, ils s’engagent à promouvoir le fair-play et à donner un carton rouge à toutes les formes de racisme et de discrimination.

• En diffusant un message de tolérance, de respect et de dignité à travers l’ensemble de leurs actions et canaux de communication

• En pratiquant l’égalité des chances pour tous

• En jouant un rôle d’acteur éducatif favorisant une collaboration entre les familles, les milieux scolaires et l’associatif local

• En intégrant dans le règlement d’ordre intérieur l’interdiction explicite de toute forme de racisme et de toute autre sorte d’attitude discriminatoire comme l’antisémitisme, l’homophobie, le sexisme, l’islamophobie… ainsi que des symboles correspondants

• En donnant des consignes à leurs membres et responsables afin qu’ils veillent à refuser l’accès aux activités sportives à toute personne ayant un comportement raciste ou discriminatoire ou portant des symboles ou vêtements provocateurs

• En s’engageant à l’enlèvement de tous les symboles et textes provocateurs dans et autour des terrains de football, ainsi que sur leurs sites Internet

• En faisant preuve de vigilance et en apportant une réponse préventive à toutes les prémices de racisme et de discrimination

• En transmettant toute information concernant les dérives racistes ou discriminatoires aux autorités locales et aux instances fédérales

• En soutenant les victimes de racisme et de discrimination, éventuellement avec l’aide des institutions compétentes, telles que le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme ou toutes autres instances spécialisées comme le MRAX et la Ligue des droits de l’homme

• En s’engageant à respecter la législation et les directives existantes en matière d’accessibilité pour les personnes handicapées et à réaliser, dans la mesure du possible, les accommodements adéquats pour leur faciliter l’accès aux terrains de football

• En effectuant une évaluation à intervalles réguliers du respect des principes contenus dans cette charte. Pour cela, les clubs peuvent demander le soutien des institutions spécialisées, des instances fédérales et du Ministre chargé des Sports.

La Fédération belge, le Centre pour l’Egalité des Chances et pour la lutte contre le racisme et les différentes autorités soutiendront évidemment toutes les initiatives des clubs allant dans ce sens.